Tout savoir sur l’incinération : prix et déroulement > Obsèques Conseils Tout savoir sur l’incinération : prix et déroulement – Obsèques Conseils

Tout savoir sur l’incinération : prix et déroulement

La mort survient sans prévenir et c’est souvent après le décès d’un proche ou d’une connaissance que l’on est rappelé du caractère éphémère de la vie. Dans ces moments de réflexion, on se questionne sur ce qui se rapporte à la mort mais aussi sur les procédures qui entourent ce moment particulièrement difficile.

En effet, il existe plusieurs façons de procéder à des obsèques, et cela en fonction de la culture, des lois en vigueur, des recommandations religieuses et enfin du souhait de la personne décédée.

Plusieurs fois, des familles ont été confrontées au désarroi face à la dernière volonté de leur défunt. Le manque d’informations et de communication y est souvent pour quelque chose lorsque des parents et proches se sentent démunis face à une procédure qui leur paraît extrêmement lourde et compliquée à aborder, surtout lorsque celle-ci s’éloigne relativement des moeurs et des procédés habituels de la famille.

En fonction des religions, il existe également plusieurs interdits quant à certaines pratiques, la conversion d’un membre de la famille d’une religion à une autre complique de ce fait l’organisation des funérailles à ses proches, particulièrement si ces derniers sont ignorants des spécificités des rituels funéraires dans la religion adoptée par le défunt.

L’incinération fait partie de ces pratiques qui étaient autrefois perçues dans le monde occidental, en France en particulier, comme étranges et dérivant des moeurs. Actuellement, elle se pratique de plus en plus. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les procédures relatives à l’incinération, cet article est pour vous.

Qu’est ce que l’incinération ?

L’incinération est le nom d’usage donné à la crémation, procédure par laquelle le corps du défunt est réduit en cendres. Le processus de crémation, particulier car spécifique au genre humain, se déroule dans un crématorium par le biais d’un four spécial. La température du four est réglementée entre 600 et 800 degré, mais l’introduction du cercueil peut la faire grimper jusqu’à 1000°C.

Autrefois, il existait un grand flou et une ignorance majeure concernant le déroulement de l’incinération, mais en moins de 50 ans, ce choix de fin de vie s’est répandu en France et concerne aujourd’hui jusqu’à 30% des français, toutes origines confondues.

La procédure de la crémation a lieu de manière à laisser à la famille le temps de se recueillir sur la mémoire de leur défunt. Pour cette raison, une pièce est généralement aménagée à cet effet dans le crématorium. Le processus de l’incinération comprend quelques étapes, à savoir :

  • L’introduction du cercueil comprenant le corps du défunt à l’intérieur du four. La température du four est souvent régulée à 700 °C environs, cela permet au corps d’être réduit en cendre au bout d’une heure et demi, en moyenne.
  • L’accompagnement de la famille, des proches et des amis présents dans la salle de recueillement située au sein du crématorium. Discussions, recueillement et parfois même prières témoignent de l’affection et du deuil portés à l’égard du défunt.
  • À la fin de la crémation, les cendres sont déposées dans un cendrier, lui même mis à l’intérieur de l’urne funéraire.
  • La famille récupère l’urne funéraire qui comprend les cendres du défunt et sur laquelle sont inscrits nom, prénom et lieu de crémation de la personne décédée.

Quels sont les tarifs pratiqués en France en 2017 ?

Les tarifs à payer lors des obsèques sont souvent au coeur des préoccupations des proches du défunt. Il est important de s’informer au préalable des tarifs applicables dans sa ville afin d’opter pour la formule la plus adaptée à son budget. Les frais facturés diffèrent d’une ville à une autre et d’une agence de pompes funèbre à une autre. Plusieurs facteurs entrent en jeu et sont responsables de l’élévation de la somme finale, parmi lesquels nous citons :

  • La taxe de crémation.
  • Les tarifs de l’agence des pompes funèbres qui peuvent inclure l’urne, le transport, l’organisation, etc.
  • Les frais de la crémation.

Concernant ce dernier point, nous vous proposons ce tableau récapitulatif de la moyenne des tarifs pratiqués dans certaines villes de France.

ÉtablissementTarifs
Rouen628€
Rennes (Vern-sur-Seiche)626€
Paris – Père Lachaise622€
Toulouse (Cornebarrieu)744€
Tours (Esvres-sur-Indre)741€
Champigny-sur-Marne781€

 

Les tarifs vont donc, en fonction de l’établissement et de la ville, de 500 jusqu’à 900 euros.

L’incinération au vu de la loi

L’incinération, comme tout autre procédé funéraire, est soumise à une réglementation de la loi. Cette réglementation peut différer d’une région à une autre, et est bien évidemment différente lorsqu’on traverse les frontières du pays. Parmi les points relatifs à la réglementation de la crémation, nous citons :

  • La crémation doit être précédée d’une demande d’autorisation auprès du maire de la ville dans laquelle a lieu le décès. L’obtention de l’autorisation est conditionnée par la présentation du certificat médical de décès et de la volonté écrite du défunt ou à défaut, la demande transcrite de la personne chargée des démarches funéraires.
  • Lors de la crémation, les prothèses, plombages ou orthèses récupérés sont recyclés.
  • Interdiction de garder l’urne funéraire dans son domicile.
  • Possibilité de faire voyager l’urne funéraire à un autre pays ( il s’agit généralement d’effectuer un retour aux origines).
  • Interdiction de disperser les cendres sur les autoroutes, les fleuves ou les rivières.
  • Possibilité de disperser les cendres dans la mer sous réserve d’obtention d’une autorisation de la mairie. Cependant, cette opération doit s’effectuer à plus de 300 m des côtes.

Place de l’incinération dans la religion

En fonction de la religion, le statut de la crémation diffère. Il y’a des religions où l’incinération est prohibée, comme c’est le cas de l’islam et du judaïsme, celles qui ne se prononcent pas comme c’est le cas de la religion catholique, et enfin celles qui le recommandent comme le boudhisme.

Les bouddhistes choisissent la crémation non pas parce qu’elle est obligatoire mais pour suivre les pas de Bouddha, qui a opté pour cette voie là.

Que deviennent les cendres après incinération ?

Il est important de souligner que les cendres récupérées appartiennent uniquement au corps du défunt et ne sont pas mélangées aux cendres résultant de la combustion du cercueil.

Après avoir récupéré l’urne funéraire, les proches du défunt peuvent :

  • Disperser les cendres dans la mer ou la forêt après avoir obtenu, au préalable, une autorisation des autorités concernées.
  • Disposer l’urne dans un colombarium.
  • Inhumer l’urne dans une sépulture.
  • Disperser les cendres sur un site conçu à cet effet, généralement situé au sein même d’un cimetière.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :