Anniversaire de décès > Obsèques Conseils Anniversaire de décès > Obsèques Conseils

Anniversaire de décès

Dans la vie, il existe diverses occasions qui permettent aux proches de se réunir autour d’un thème particulier, à l’instar des anniversaires. Ces derniers correspondent à une date de l’année durant laquelle un évènement important s’est produit, qu’il s’agisse de mariage,de naissance ou d’un décès, il est important qu’ils soient fêtés en bonne et due forme.

Si bien souvent, des fêtes sont organisées pour célébrer le fait d’avoir un an de plus, les évènements commémoratifs en l’honneur d’un défunt le sont moins alors que ces dernières peuvent être d’une aide considérable dans le processus du deuil. En effet, certains croient que l’enterrement est la dernière occasion pour mettre à l’honneur le défunt bien qu’il soit tout à fait possible de garder un lien avec ce dernier et ce, en fêtant les anniversaires de décès.

Considérée comme une messe de souvenir, cette fête peut être organisée chaque année à la date correspondant au décès du défunt et oeuvre à réunir les personnes de son entourage. Ainsi, contrairement à ce qu’il y paraît, il s’agit d’un moment de pur plaisir ou le principe est de partager les meilleurs souvenirs et ce, à travers des discours, des photos, des vidéos ou même des objets. Ainsi, cet anniversaire de décès peut réunir la famille et les amis du défunt, et est par conséquent organisé par l’un d’entre eux, comme il peut s’agir d’une messe de souvenir religieuse et dans ce cas, un prêtre y est également convié.

Par ailleurs, ce n’est pas parce que c’est un anniversaire de décès qu’il doit se tenir dans un cimetière, ce dernier peut prendre place n’importe où, du moment ou l’endroit a une signification particulière pour le défunt et son entourage. Dans le cas de la perte de l’un des parents, il est préférable de le fêter dans la maison familiale, qui elle même regorge de souvenirs le concernant, ou encore, pour fêter l’anniversaire de décès d’un ami, il est tout à fait possible de se réunir dans son restaurant ou bar préféré. Toutefois, une version religieuse peut également être organisée dans une atmosphère plus discrète au sein d’une église ou autre.

Par ailleurs, en plus d’être une rituel civil, fêter un anniversaire de décès est aussi une pratique courante dans plusieurs religions. Les chrétiens accordent une place particulière à leurs défunts, en l’occurence avec la toussaint qui sert à commémorer les décès survenus durant l’année écoulée. Les musulmans, quant à eux, se réunissent le 40ème jour suivant le décès autour d’un repas et ce, en lisant également des passages du Coran en la mémoire du défunt. De leur côté, les juifs tentent de racheter les éventuelles fautes des défunts durant le 7ème et 30ème jours qui suivent la disparition.

En somme, bien que le souvenir de l’être perdu ne nous quitte pas au quotidien, il reste important d’organiser des commémorations, que cela soit un simple recueillement sur la tombe ou une grande fête d’anniversaire. Le principal est d’honorer le défunt de la meilleure manière qu’il soit en tentant de rendre le deuil le moins douloureux possible.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *