Choix cercueil : comment faire ce choix si délicat ? > Obsèques Conseils Choix cercueil : comment faire ce choix si délicat ? > Obsèques Conseils

Choix cercueil : comment faire ce choix si délicat ?

L’organisation de obsèques n’est jamais chose facile. En effet, lors de cette épreuve déjà très dure au niveau psychologique et émotionnel, le respect de chaque étape pour faire un sans faute l’est tout autant. Parmi ces étapes difficiles justement se trouve le choix du cercueil non loin de la première position.

Comment doit être un cercueil ?

Pour bien choisir un cercueil, il faut déjà savoir à quoi il ressemble. Un cercueil est en général une pièce qui imite une grande caisse en bois correspondant à une épaisseur de 22 millimètres. Cette pièce sert principalement à accueillir le corps sans vie d’une personne décédée, dans le but de l’inhumer ou de l’incinérer plus tard.

Quels sont les principaux critères à vérifier pour un bon cercueil ?

Il ne s’agit pas de seulement choisir un cercueil qui nous correspond mais surtout un cercueil qui rempli bien sa part du contrat au niveau des fondamentaux. Le critère principal d’un cercueil est le fait qu’il soit étanche et isolant. En effet, son étanchéité est extrêmement importante pour deux principales raisons :

  • La conservation du corps à l’intérieur du cercueil
  • Éviter la pénétration de l’humidité

Quel est le prix à mettre pour un cercueil ?

Les prix varient énormément selon le cercueil choisi. Selon plusieurs caractéristiques qui sont les suivantes et qui représentent la détermination du prix du cercueil, vous allez pouvoir établir vous même vos critères de choix selon votre budget et de la somme que vous souhaitez investir

  • La qualité
  • La matière utilisée pour sa construction
  • Les dimensions
  • Le modèle
  • Les ornements et détails personnalisés
  • La destinée du cercueil : entre crémation et inhumation, il y a différence de matière et de résistance

Si vous choisissez de faire une inhumation, il est alors conseillé de choisir un cercueil qui soit construit d’une matière ultra résistante. La résistance se vérifie principalement par rapport au temps et à l’humidité. Cette dernière est l’ennemie numéro 1 de toute conservation, et dans la terre il faut dire qu’elle est très présente. C’est pourquoi il faut choisir un cercueil qui soit fait d’un bois résistant.

Quels sont les deux candidats préférés pour le choix d’un cercueil ?

Pour choisir un bon cercueil résistant aux conditions extérieures, il faut opter pour des matières qui se prêtent à cette utilité. Les types de bois massif les plus utilisés à cet effet sont :

  • Le chêne de type chêne liège
  • Les différentes espèces d’orme
  • Le hêtre d’une résistance moyenne
  • Le plus résistant, mais également le plus cher (nous y reviendront dans la section prix) reste l’acajou

À ce stade, il faut également penser aux différents choix qui s’offrent à vous après une inhumation. Tous ces choix doivent influencer celui qui vous poussera à choisir un cercueil et pas un autre. Vous pouvez ainsi :

  • Faire un changement de lieu d’inhumation
  • Procéder à une exhumation de la tombe en pleine terre pour rediriger le corps ou les restes du défunt vers un caveau
  • Passer à une crémation après l’inhumation

Dans les cas contraire, si l’inhumation n’est pas ce que vous avez principalement choisi pour les obsèques du défunt et que la crémation a été votre choix final, il est alors plus raisonnable de choisir un cercueil d’une de ces trois matières :

  • Cercueil en carton selon l’arrêté du 12 mai 1998 conférant l’agrément de l’utilisation de la matière carton pour la fabrication de cercueil
  • Cercueil en pin
  • Cercueil en peuplier
  • Cercueil en bois aggloméré
  • Les panneaux de particules et les panneaux de fibres

Il est porté à votre connaissance qu’il existe une variété de cercueils en carton fabriqués à partir d’un carton écologique recyclé. En plus de faire de bonnes économies avec un budget respecté, permettez au défunt de partir avec un esprit apaisé en sachant que vous faites une excellente action pour la nature. Il existe également des cercueils en carton qui peuvent être personnalisés, à défaut de l’être grâce à des ornements lourds et inadaptés, avec des imprimés ou des effets ondulés très représentatifs et signifiants que vous choisirez entre proches.

Quels sont les différents modèles existant ?

Il existe un grand choix de cercueil, différents de par plusieurs éléments :

  • La taille
  • La forme
  • Les ornements comme les moulures
  • Le mode d’ouverture
  • La présence ou l’absence de vitre
  • Les teintes et les finitions

Pour la forme du cercueil, vous avez le choix entre commander un cercueil totalement simple ou ouvragé.

Comment personnaliser un cercueil ?

Pour répondre à cette question, vous allez devoir penser aux différents éléments obligatoires qui constituent le cercueil et qui pourront, de ce fait, vous guider dans le choix de votre personnalisation.

Le principe de personnalisation du cercueil est en soit assez controversé. Certains n’y voient pas une utilité essentielle, tandis que d’autres sont d’accord pour dire qu’une personnalisation permet en quelques sortes d’apporter sa touche personnelle à ce moment d’adieux. Une personnalisation signifie aussi partager des sentiments propres à chacun et les mettre sous forme d’objet, de signe ou de couleur ajoutée.

  • Personnalisation à ajouter au niveau du choix du capiton : un capiton est avant tout un élément symbolique qui démontre le respect envers le corps du défunt et donc, envers le défunt lui même. Il est le symbole du confort et de l’apaisement, il est alors important, dans cette optique, de choisir un tissu de bonne qualité. Vous avez le choix entre taffetas, coton doux ou satin
  • Au niveau de l’emblème religieux ou civile, vous avez largement le choix. Pour le religieux, un croissant, une croix ou l’étoile de David sont des symboles bien connus et appropriés à l’islam, le christianisme et le judaisme respectueusement. Les autres symboles comme les fleurs, les roses et les épis de blé ont chacun une signification particulière, à vous de choisir le symbole qui vous va le mieux mais qui correspond surtout à la personnalité du défunt
  • Une personnalisation de la forme du cercueil : bien que ce ne soit pas encore très répandu et encore moins accepté, c’est une pratique qui prend du terrain, vous pourrez par exemple confectionner un cercueil de la forme d’un objet que le défunt aimait tout particulièrement
  • Une personnalisation au niveau de la teinture et de la finition du cercueil : sachez que si vous choisissez le bois de fabrication du cercueil, vous pourrez en plus procéder à une teinture avec des finis particuliers : couleur plus foncée ou plus claire, fini matte ou brillant et même satiné.
  • Pour une personnalisation plus simple et plus sobre, la pose de photos, d’adhésifs, de petites cartes ou mots d’adieux ou simplement de fleurs feront amplement l’affaire, pour présenter un cercueil qui ressemble à 100 % au défunt et à sa personnalité

La différence de tous ces éléments conduit à une grande diversité au niveau des prix. En règle général, c’est le type de bois utilisé dans la construction du cercueil qui va principalement déterminer et façonner le plus le prix ou diriger la gamme de prix.

Les prix du cercueil varient entre 500 et 3000 € pour les cercueils les plus classiques, mais cela peut vite augmenter pour les cercueils personnalisés.

Nous vous mettons dans cette liste les prix correspondant à chaque cercueil choisi selon sa matière de fabrication et sa simplicité ou ornementation.

  • Pour un cercueil simple destiné à une crémation, soit un cercueil en carton, la fourchette basse est de 100  €
  • Pour des cercueils plus sophistiqués, toujours en carton mais personnalisés ou au minimum vernis, c’est 500 et 300  €  respectivement
  • Pour cercueil d’une épaisseur de 18 mm, soit conçu par une base de bois moins résistante, les prix varient entre 500, 800 et 1000 € pour la fourchette basse, le prix moyen et la fourchette haute limite respectivement
  • Et pour un cercueil destiné à une inhumation, donc conçu en bois massif c’est à dire : hêtre, chêne ou alors l’orme et surtout d’une épaisseur de bois de 22 mm, les prix vont d’un minimum de 1500 € à un maximum de 2500 € pour des cercueil fabriqués en acajou , avec un prix moyen de 2000 €

Quels sont les différents ornements qui peuvent distinguer les cercueils ?

Sachez que même s’il ne s’agit que d’ornements, ils restent tout de même parmi les éléments indispensables d’un cercueil. Il en existe même des pièces principales qui doivent constituer l’ornement d’un cercueil, leur absence témoigne de la non conformité de ce dernier.

Pour n’en citer que quelques uns, qui sont réellement indispensables, nous pouvons parler de :

  • 4 poignées de portage implantées autour du cercueil
  • Un tissu ou capiton qui recouvre l’intérieur du cercueil
  • Une plaque qui contient les informations propres au défunt, dont obligatoirement la date ou, à défaut, l’année de naissance ainsi que la date de décès
  • Des emblèmes religieux ou civiles que ce soit en forme de gravure, de tissu recouvrant le cercueil, etc

Dans les deux cas, sépulture ou crémation, le choix du cercueil est extrêmement important. Les obsèques doivent être très bien organisées pour éviter tout problème, et le transport du corps du défunt est un élément clé qu’il faut bien prévoir, suivre et planifier.

Le transport du corps du défunt est à prévoir aussi bien pour l’avant et l’après mise en bière, c’est à dire pour l’inhumation ou la crémation. Comme expliqué précédemment, plusieurs paramètres sont à envisager et à respecter pour faire un bon choix de cerceuil, mais l’un d’entre eux est plus important encore, voire capital. Il s’agit de la réglementation qui façonne et qui régit toute l’organisation des obsèques et du choix des cercueils en particulier.

Cercueils et réglementation en vigueur

Le code général des collectivités territoriales est celui qui régit tous les points qui concernent les cercueils. Ce code donne des directives strictes, notamment concernant l’épaisseur des cercueils et leur matière de fabrication, ainsi que toutes les recommandations relatives à l’hygiène et à la santé publique. Tout cela est récapitulé ci-dessous

  • L’épaisseur du cercueil doit correspondre à 22 mm pour une fin d’inhumation et de 18 mm pour une crémation
  • La matière de fabrication du cercueil doit être en matériau biodégradable
  • Il est conseillé d’avoir un cercueil qui soit fermé hermétiquement en règle générale, par souci de conservation, mais il doit l’être dans plusieurs cas que nous allons développer dans le point suivant
  • Une plaque d’identification comportant des informations propres au défunt doit être obligatoirement posée sur le cercueil d’après le décret n° 2011-121 du 28 janvier 2011
  • Toutes les matières de fabrication externes et de tapissement interne doivent être biodégradables et agrées par le ministère de la santé suite à l’avis favorable du Conseil Supérieur d’hygiène publique de France

Quels sont les cas précis dans lesquels le cercueil doit être obligatoirement hermétique ?

  • Dans le cas où le défunt était atteint d’une maladie contagieuse (virale ou bactérienne)
  • Lorsque le corps du défunt est déposé plus de six jours après son décès au niveau d’un caveau ou résidence provisoire
  • Différents cas définis par le préfet

Que dit la réglementation à propos du transport du corps du défunt ?

Le transport du corps d’un défunt est une étape capitale qu’il ne faut pas négliger afin de pouvoir procéder à un transfert ou transport sans danger pour la santé publique, sans atteinte au respect du corps du défunt ni à sa conservation qui doit être parfaite jusqu’au moment de l’inhumation, de la crémation et au moins de la mise en bière.

Il existe plusieurs cas de figure concernant le transport du corps d’une personne décédée, et plusieurs procédures qui vont suivre au cas par cas, que nous allons vous mentionner dans la liste ci dessous :

  • Pour toutes les distances confondues et par mesure de sécurité, il est obligatoire d’utiliser un cercueil de 22 mm d’épaisseur
  • Pour un transport sur courte et moyenne distance avec maximum 4 heures de temps de transport, un cercueil de 18 mm d’épaisseur est toléré à condition de prodiguer tous les soins de conservation nécessaires et obligatoires pour le défunt
  • Le transport sur courte distance pour une crémation accorde l’utilisation d’un cercueil de 18 mm
  • Pour un transport international, le cercueil, en plus d’être de 22 mm d’épaisseur, doit obligatoirement être hermétique et équipé d’un filtre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :