Enterrement le samedi : quel jour choisir pour organiser des funérailles ? > Obsèques Conseils Enterrement le samedi : quel jour choisir pour organiser des funérailles ? > Obsèques Conseils

Enterrement le samedi : quel jour choisir pour organiser des funérailles ?

Un décès peut être assez déroutant et particulièrement difficile à vivre. Néanmoins, les obsèques se doivent d’être faites afin de pouvoir dire adieu au défunt et pouvoir ensuite faire son deuil. Dès lors, choisir une date pour organiser les funérailles n’est pas toujours aisé et cela dépend d’un certain nombre de règles selon la loi juridique, la culture et la religion de la personne décédée. Ainsi, on se demande toutefois quelles sont ces dernières et s’il est possible d’organiser des funérailles durant un jour férié ou encore, en weekend. En effet, certaines personnes souhaitent souvent pouvoir enterrer leur proche décédé durant un jour spécifique pour des raisons religieuses ou personnelles. Néanmoins, cela doit d’abord répondre à certains critères car ce sont uniquement quelques cas spéciaux qui peuvent bénéficier du privilège d’être enterré durant des jours fériés ou alors en weekend. Par cela, vous vous demandez comment faire pour pouvoir organiser un enterrement durant le weekend ou un jour férié quelconque ? Consultez simplement les lignes qui suivent afin d’en savoir davantage sur le sujet.

Quels sont les délais d’inhumation et de crémation ?

Il est clair que les délais de crémation ou d’inhumation varient selon l’endroit où a eu lieu le décès du défunt. Par cela, chaque lieu définit le délai qu’il faudra impérativement respecter avant d’accomplir une quelconque inhumation ou crémation. Dès lors, vous vous demandez sûrement quels sont ces délais et les conditions qui doivent être respectées ? Nous répondons à cela dans les lignes qui suivent pour vous donner une idée précise sur le sujet.

  • Si une personne meurt en France, la crémation ou alors l’inhumation devra être faite entre les vingt quatre heures qui suivent l’heure du décès, jusqu’aux six jours ouvrés qui suivent. Ainsi, le dimanche et les jours fériés sont des jours où les funérailles ne sont pas possibles.
  • Si une personne décède en Nouvelle Calédonie ou alors en outre-mer ainsi qu’à l’étranger, le délai des six jours ouvrés cités ci-dessus ne commencera à être pris en compte qu’à partir du moment où le défunt entre en territoire français.

Comment faire pour pouvoir organiser un enterrement durant un dimanche ou un jour férié ?

Pour que des funérailles aient lieu un dimanche ou durant un jour férié, il est particulièrement nécessaire d’acquérir un élément qu’on appelle dérogation préfectorale. Ce dernier étant délivré par un préfet, il nécessite à son tour certaines circonstances particulières afin d’obtenir l’autorisation de ce même préfet, car celui-ci n’est pas très facile à acquérir. Ainsi, pour que vous puissiez faire votre demande afin d’obtenir une dérogation préfectorale, vous devez obtenir les éléments suivants.

  • Le certificat médical qui prouve le décès du défunt.
  • L’acte de décès délivré par la mairie.
  • L’autorisation de crémation ou d’inhumation.
  • Une lettre qui contient toutes les informations relatives au défunt (son état civil, le jour et le lieu du décès, la date et l’heure précises de l’enterrement, etc).
  • L’autorisation de fermeture du cercueil.
  • L’autorisation d’inhumation dans une propriété spécifique et particulière.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :