Pension de veuvage : ce qu’il faut savoir > Obsèques Conseils Pension de veuvage : ce qu’il faut savoir > Obsèques Conseils

Pension de veuvage : ce qu’il faut savoir

Après décès de l’un des époux, des complications financières peuvent survenir, avec une diminution des ressources. Il est possible pour le conjoint non décédé de bénéficier d’une pension de veuvage. L’allocation de veuvage comporte quelques conditions, celles-ci doivent être remplies pour avoir accès à cette dernière. Pour plus d’informations, voici quelques points clés qui résument ce qu’il faut savoir pour bénéficier de cette pension.

Les conditions nécessaires et suffisantes pour bénéficier de la pension veuvage

L’age du conjoint veuf

Les personnes veuves doivent être âgées de moins de 55 ans pour pouvoir bénéficier de cette allocation.

Condition de résidence

Une pension de veuvage est attribuée aux personnes qui résident dans le pays qui accorde cette allocation.

La situation familiale

Pour bénéficier de l’allocation de veuvage, la veuve ou le veuf se doit d’être dans une situation familiale qui n’inclut pas : le concubinage, le remariage ou le PACS.

Les ressources personnelles

Le montant des ressources du conjoint non décédé ne doit pas dépasser les 753 euros par mois.

L’assurance vieillesse de l’époux décédé

Il existe des conditions bien définies pour ce qui en est de l’assurance vieillesse de la personne décédée. Si ses conditions sont remplies, il est possible pour le veuf ou la veuve de bénéficier de la pension veuvage. Et pour cela, une cotisation d’au moins trois mois durant l’année qui précède le décès est nécessaire.

Que faire pour y bénéficier ?

Pour entamer une procédure visant à demander une allocation veuvage, il est nécessaire de se munir du formulaire administratif Cerfa n°12098*04. Ce formulaire est fourni avec une notice qui vous indique les informations nécessaires. La demande de la pension se fait avec ce formulaire, qui doit être rempli et présenté dans un délai de 2 ans après le premier mois suivant le décès du conjoint, à la caisse d’assurance de vieillesse de l’époux décédé. Cette assurance perçoit une cotisation avec un capital versé par le conjoint décédé par son dernier lieu de travail. Il est toutefois possible, d’adresser la demande à la caisse d’assurance la plus proche de votre domicile.

Combien dure le versement de la pension ? Et quel est le montant du versement ?

Cotiser pour une pension de veuvage nécessite, en 2017 le versement d’un montant net de 602,37 euros. Il est possible, néanmoins, de réduire le montant à verser selon les ressources du bénéficiaire.

Pour bénéficier de l’allocation veuvage dès le premier mois suivant le décès du conjoint, il est nécessaire d’envoyer la demande dans la première année qui suit le décès. Passé ce délai, le versement de la pension se fera le premier jour du mois de l’année de la demande.

Pour recevoir le versement, la personne veuve doit avoir moins de 55 ans. Il est impératif de remplir les conditions pour bénéficier de ce droit pendant la durée précédant l’âge maximum.

En cas de reprise d’activités rémunérées, il est primordial de contacter la caisse de retraite pour établir une connaissance de conditions de cumul, cela vous permet d’éviter le remboursement des sommes perçues indûment au titre de l’allocation veuvage.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :